Ce n’est pas une partie de plaisir, une analyse.

Ce n’est pas une partie de plaisir, une analyse.

Normal, oui, classique.Au début, l’analyse est souvent une expérience agréable. On parle de soi, à quelqu’un qui nous écoute véritablement, on comprend tout un tas de choses, on fait des liens. C’est plaisant, avec parfois un sentiment d’allégement. Oui, mais ça ne...

Rêves : notre cerveau nous parle 

Nos rêves, une simple production de nos neurones ou une création parlante de notre inconscient ? Neuroscience et psychanalyse confrontent leurs approches. https://www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/reve-notre-cerveau-nous-parle-2022174

La chance, ça se provoque 

La psychanalyse croit-elle en la chance ou malchance ? Pas vraiment. Elle lui préfère les notions de désir et de responsabilité, moins dans l’illusion, et bien plus mobilisatrices....

Pourquoi auj. choisir (encore) de faire une psychanalyse

A rebours de notre modernité faite d’accélération et d’uniformisation, la psychanalyse offre un dispositif unique où chacun peut prendre le temps de déployer sa parole dans toute sa singularité. « La psychanalyse fascine tout autant qu’elle dérange »...

Les mots du psy : l’hystérie

Et si l’hystérique, loin des clichés de la personne incontrôlable, était avant tout un formidable aiguillon  https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/les-mots-du-psy/l-hysterie-3234641

La parole nous échappe

Il y a de l’indicible, celui qu’on ne doit pas dire et celui qu’on n’arrive pas à dire. Comment faire avec ? https://stephanietorre.com/wp-content/uploads/Parole-echappe.pdf